AU-DELA DE L’AVANT-GARDE, VORTEX LE NOUVEAU CONCEPT D’EXCEPTION D’HAUTLENCE

AU-DELA DE L’AVANT-GARDE, VORTEX LE NOUVEAU CONCEPT D’EXCEPT...
juillet 2015

La marque neuchâteloise d’Horlogerie Contemporaine, HAUTLENCE vient de dévoiler son très attendu nouveau Concept d’Exception, VORTEX. Un garde-temps contemporain et résolument avant-gardiste, reprenant tous les codes chers à la marque: lecture multi-niveaux, géométrie non conformiste jouant sur les transparences, fusion de la mécanique et de l’esthétique. Ce Concept d’Exception réunit 3 brevets dans un boîtier inspiré des canons de l’architecture contemporaine, dont le visage se métamorphose chaque heure, grâce à la cage de l’organe réglant qui opère une rotation de 60 degrés toutes les 60 minutes.

« Bousculer les codes, tout en respectant la tradition ». C’est en ces termes que Guillaume Têtu, Fondateur et CEO de HAUTLENCE résume le lancement de VORTEX. « L’idée était de révéler notre expression horlogère créative dans un nouveau Concept d’Exception, avec une pièce ergonomique, contemporaine et résolument avant-gardiste. Nous avons conservé tous les codes de la marque de lecture multi-niveaux, de pièces à la géométrie non conformiste, jouant sur les transparences et le lien entre la mécanique et l’esthétique. En résulte un garde-temps puissant, majestueux, tel un tourbillon cosmique : le VORTEX ».

HAUTLENCE a redessiné et réinterprété techniquement le calibre propre à remontage automatique HL2.0, dans une expression très visionnaire et innovante. En faisant pivoter le nouveau calibre HLR2.0 de 90 degrés pour être plus en longueur sur le poignet, plus ergonomique et totalement avant-gardiste, la marque offre une seconde vision, amplement attendue sur les marchés, de ses Concepts d’Exception, très recherchés des collectionneurs, depuis leur lancement en 2010. Pour atteindre ses objectifs, la marque a fait appel à la très renommée agence parisienne BBDC, Berra Blanquer Design Consultants, dans le but de créer ensemble, un garde-temps très architecturé en terme de design, inspiré des canons de l’architecture contemporaine. Active dans plusieurs domaines d’activité, l’agence est notamment à l’origine de la publication annuelle du Cahier des Tendances du C.P.D.H.B.J.O français (Comité Professionnel de Développement de l’Horlogerie de la Bijouterie de la Joaillerie et de l’Orfèvrerie). Reconnue pour créer les tendances en horlogerie, elle a déjà un certain nombre de bestsellers horlogers à son actif.

 

HTL VORTEX

 

VORTEX offre les fonctions, heures semi-traînantes, minutes rétrogrades et indication de la réserve de marche. Le visage de ce nouveau Concept d’Exception se révèle différent chaque heure, grâce à la cage de l’organe réglant qui opère une rotation de 60 degrés toutes les 60 minutes, générant ainsi une nouvelle face à chaque rotation, dans un style volontairement futuriste et architecturé. Le tout, dans une édition extrêmement limités à 88 exemplaires numérotés.

Pour Ludovic Blanquer, designer de BBDC « Plus qu’une mission, c’est avant tout une très belle expérience mêlée de passion et d’amitié qui nous anime avec Guillaume Têtu et son Team. Ensemble, nous avons repoussé les limites, sans concession. Chaque idée, aussi excentrique fut-elle, a été étudiée. Outre le sentiment de liberté que cela procure pour un designer, c’est une véritable preuve de confiance qui permet d’ouvrir un champ de créativité extrêmement large. L’étude que nous avons réalisée pour la VORTEX, fleuron architectural et technologique de la marque, nous a amenés à expérimenter des concepts techniques et stylistiques pour l’ensemble des éléments de la montre, mouvement compris. Aujourd’hui, nous sommes très fiers d’avoir eu l’opportunité de participer à cette aventure humaine et d’avoir donné vie, tous ensemble, au second Concept d’Exception d’HAUTLENCE, VORTEX. »

 

HTL VORTEX

 

PLONGEE TECHNIQUE AU SEIN DU DEUXIEME CONCEPT D’EXCEPTION D’HAUTLENCE : VORTEX

Le boîtier, inspiré de l’architecture post-moderne et du mouvement déconstructiviste, a su conserver l’ADN de la marque. Très innovant, composé de formes radicales, de structures facettées, de plans galbés, de lignes dynamiques tendues et de géométrie disruptive, il allie la robustesse du titane grade 5 à la transparence des 6 glaces saphir tridimensionnelles. A l’intérieur, l’expert saura voir une réinterprétation du principe de cage transparente et protectrice, déjà présente dans le premier Concept d’Exception, HL2.0, suggérant une transition immatérielle entre l’intérieur et l’extérieur de la montre, véritable jeu mêlant plein et vide, dans le but d’optimiser la vision du mouvement.

Le cadran offre une lecture à 2 niveaux, autorisée par la transparence partielle qu’apporte le cadran saphir métallisé translucide, rendant la complexité des ponts supérieurs du mouvement visible, sans perturber la lisibilité des indications : heures semi-traînantes, minutes rétrogrades et réserve de marche. Les différents éléments du cadran sont exprimés dans un camaïeu de nuances de gris qui renforce encore la référence à l’architecture contemporaine et assoit la pureté du concept, évoquant un univers minéral et métallique. Les indications heures-minutes et le logo de la marque semblent gravés directement dans le métal. La seule touche de couleur est amenée par le rouge de la réserve de marche, qui dramatise l’effet signalétique et ergonomique de cette fonction.

Les ponts du mouvement baguette ont été redessinés dans un esprit volontairement futuriste, en rupture avec les codes traditionnels horlogers : la tension des lignes et des formes anguleuses de la cage contraste avec la rondeur et la préciosité des éléments mécaniques de l’organe lui-même. L’anneau incliné, enchâssant les ponts de la cage, renforce la perception du mouvement rotatif de l’ensemble de l’organe réglant et symbolise le déplacement d’un mini objet spatial dans le vide.

Le nouveau mouvement propre HLR2.0, mécanique à remontage automatique, est protégé par trois brevets HAUTLENCE. 1er brevet s’articule autour de la chaîne semi-trainante des heures (en opposition à un système instantané, trop rapide ou un système trainant ne laissant pas lire correctement l’heure, entre deux heures) : toutes les 60 minutes, la chaîne tourne en 3-4 secondes et sans chocs. En résulte une rotation sans à coup ni perte d’énergie, permettant d’admirer la beauté du mouvement et des mécanismes en action. Le 2ème brevet est relatif à l’organe réglant intégré au mouvement baguette mobile dont le changement de position piloté par l’affichage confère une précision compensant statistiquement les effets de la gravité. Le 3ème brevet traite lui de l’apport des deux barillets du mouvement. Le barillet principal est chargé par le système automatique et transmet l’énergie nécessaire à la charge d’un second barillet, dédié exclusivement à entraîner la complication. Ce dernier est continuellement réarmé par le barillet principal, afin que l’énergie nécessaire soit optimale à chaque changement d’heure. Cela permet d’alimenter des systèmes complexes de manière indépendante et sans influencer la chronométrie de la montre.

3 bracelets accompagnent VORTEX, aisément interchangeables grâce au tournevis spécialement joint.

Edité à seulement 88 exemplaires numérotés, ce garde-temps sera disponible sur les marchés à partir de Septembre.

 

HTL VORTEX